Écrire Ali Hassan Issa al Buri, 36 ans (à confirmer) (h) ...

... Qassim Bin Rida Bin Sulayman al Mahdi, 24 ans (à confirmer) (h) ; Khalid Bin Muhammad Issa al Qadihi, 27 ans (à confirmer) (h) : ressortissants saoudiens MDE 23/035/2008 - AU 219/08 Ali Hassan Issa al Buri, Qassim Bin Rida Bin Sulayman al Mahdi et Khalid Bin Muhammad Issa al Qadihi, condamnés à mort, ont récemment vu leur peine confirmée et risquent d’être exécutés. La responsabilité d’appliquer leur peine revient à présent au ministère de l’Intérieur. Il est possible que les autorités décident d’une date d’exécution et ne préviennent les condamnés et leurs proches que le jour fixé. Les trois hommes ont été arrêtés en 2004 et condamnés à mort pour trafic de stupéfiants. Les « aveux » sur lesquels repose leur déclaration de culpabilité leur ont été arrachés sous la torture et au moyen d’autres formes de mauvais traitements. Lorsqu’ils ont été interrogés, ils étaient détenus au secret et ont été privés de leur droit de bénéficier d’une assistance juridique. Ils ont été déclarés coupables et condamnés à l’issue de trois brèves audiences au cours de laquelle ils n’ont pas été représentés par un avocat ni bénéficié d’une aide juridique. Qassim Bin Rida Bin Sulayman al Mahdi et Khalid Bin Muhammad Issa al Qadihi ont été condamnés à la peine capitale et Ali Hassan Issa al Buri à vingt ans d’emprisonnement et 5 000 coups de fouet. Les trois hommes se sont pourvus en appel devant la Cour de cassation, qui a réexaminé l’affaire et requis une peine plus légère au motif que les accusés n’avaient pas d’antécédents judiciaires (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.