Écrire Mohamed al Saqaf (h), avocat et universitaire, 60 ans

MDE 31/004/2008 - AU 222/08 Mohamed al Saqaf, avocat et professeur d’université, a été arrêté par les forces de sécurité le 11 août à l’aéroport de Sanaa, la capitale. Il est actuellement détenu par les forces de sécurité nationales à la prison du Service des enquêtes criminelles à Sanaa, où il risque d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Amnesty International le soupçonne d’être un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Parmi les charges retenues contre lui, Mohamed al Saqaf est accusé d’« atteinte à l’unité nationale », infraction définie en termes vagues qui fait référence au soutien qu’il a témoigné à des manifestants pacifiques dans le sud du Yémen et à ses critiques contre le gouvernement pour avoir réprimé ces manifestants et pour sa discrimination à l’égard de la population du sud du pays. Mohamed al Saqaf est l’avocat de Hassan Baoom, arrêté après les manifestations qui se sont déroulées dans plusieurs villes du sud du Yémen (voir l’AU 198/07, MDE 31/009/2007, 3 août 2007, et suivantes). Elles ont été organisées par des soldats retraités du sud du pays, qui se plaignent de ne pas bénéficier du même traitement que les soldats retraités du nord du Yémen sur le plan de l’emploi, des salaires et des pensions. Hassan Baoom est l’un des militants qui comparaît actuellement devant un tribunal de Sanaa pour « atteinte à l’unité nationale », entre autres charges. INFORMATIONS GÉNÉRALES Plusieurs personnes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.