Écrire Kamal (h), 17 ans, assistant dans un salon de coiffure pour hommes

MDE 13/115/2008 - AU 228/08 Kamal, assistant coiffeur âgé de dix-sept ans, a été condamné à mort pour meurtre le 12 avril 2008. Cette décision a été approuvée par la Cour suprême début août 2008 et son dossier soumis au responsable des autorités judiciaires aux fins de ratification finale. Il risque d’être exécuté de façon imminente. Selon la presse locale, dans la soirée du 10 avril 2007, Kamal se tenait devant le salon de coiffure pour hommes où il travaillait avec deux amis, dont Mehdi, le fils du coiffeur, lorsqu’ils ont remarqué un homme, Shahin, harcelant une jeune fille. Une bagarre a éclaté entre Mehdi et Shahin. Lorsque le père de Mehdi est arrivé, Shahin l’a poussé, et Mehdi a demandé à Kamal d’aller chercher un couteau dans le salon, ce qu’il a fait. Shahin s’en est alors pris à Kamal et les deux hommes sont tombés à terre : Shahin a reçu un coup de couteau dans le dos. La lame a touché son cœur et il est mort à l’hôpital. Aux termes de l’article 206-b du Code pénal iranien, un homicide est considéré comme « prémédité » et passible, à ce titre, de la peine capitale, « si le meurtrier commet intentionnellement un acte de nature à provoquer la mort, même si [le meurtrier] n’a pas l’intention de tuer ». INFORMATIONS GÉNÉRALES Depuis 1990, l’Iran a exécuté au moins 35 mineurs délinquants, dont huit en 2007 et quatre en 2008. Dans ce pays, la famille d’une victime d’homicide a le choix entre demander l’exécution de l’accusé ou lui pardonner, moyennant une compensation financière. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.