Écrire Sultan Bin Khalid Mahmud al Maskati (h), 23 ans ...

... Yusef Bin Hassan Bin Salman al Muwallad (h), 23 ans ; Qassim Bin Ali Bin Ibrahim Al Nakhli (h), 22 ans ; Sultan Bin Sulayman Bin Muslim al Muwallad (h), 20 ans ; Issa bin Muhammad Umar Muhammad (h), ressortissant tchadien, 20 ans ; Bilal Bin Muslih Bin Jabir al Muwallad (h),19 ans, Ahmad Hamid Muhammad Sabir (h), ressortissant tchadien, 17 ans MDE 23/036/2008 - Action complémentaire sur l’AU 86/08 (MDE 23/019/2008 du 3 avril 2008) Les sept jeunes hommes nommés plus haut ont vu leur peine confirmée par la Cour de cassation, à La Mecque, au mois de juillet. Cinq d’entre eux ont été condamnés à mort et deux autres à une peine de flagellation. Leur dossier a été soumis au Conseil judiciaire suprême. Si le Conseil approuve ces peines, leur application pourrait n’être qu’une question de jours. Le cas échéant, il est possible que les prisonniers et leurs proches ne soient informés que le jour même où leur exécution ou flagellation doit avoir lieu. En tant que chef du Conseil judiciaire suprême, le roi a le pouvoir d’intervenir et d’empêcher que ces peines soient appliquées. Arrêtés en 2004, ces sept jeunes hommes ont été inculpés de divers chefs de vol, de cambriolage et de violences. Ils ont été détenus au secret dans des postes de police de Médine, où on les aurait battus dans le but de leur arracher des « aveux ». En février 2008, le tribunal général de Médine a condamné Sultan Bin Khalid Mahmud al Maskati, Yusef Bin Hassan Bin Salman al Muwallad, Qassim Bin Ali Bin Ibrahim Al Nakhli, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.