Écrire Hollman Morris (h), journaliste

AMR 23/038/2007 - AU 267/07 Le journaliste Hollman Morris, directeur et présentateur de l’émission de télévision CONTRAVIA, un journal d’investigation, a été menacé de mort dans un courrier électronique qui lui a apparemment été adressé par un groupe paramilitaire jusqu’à ce jour inconnu. Amnesty International craint que sa vie ne soit en danger. Le 26 septembre, Hollman Morris a reçu un email signé du « Frente Patriótico Nacional » (Front patriotique national), qui le prévenait qu’il avait gagné un cercueil à la tombola du fait de son appartenance au mouvement de la guérilla et de son antipatriotisme, ainsi que de ses activités d’informateur. Le même groupe lui a adressé un nouveau message électronique le lendemain. Il contenait une photographie de lui rayée par la lettre X, ainsi que le message suivant : « Quatre, trois, deux… presque ». Des groupes paramilitaires soutenus par l’armée colombienne accusent fréquemment ceux qu’ils menacent d’appartenir à un mouvement de guérilla. CONTRAVIA a déjà reçu des emails de menaces et d’injures de la part de groupes paramilitaires, mais c’est la première fois que des menaces de mort sont envoyées sur le compte de messagerie personnel de Hollman Morris. Hollman Morris est une personnalité en Colombie. Son émission CONTRAVIA attire l’attention sur des aspects sensibles de la situation des droits humains dans le pays. Bien que sa diffusion ait cessé pour le moment, des investigations ont été menées pour de prochaines émissions. L’une d’elles porte sur des charniers où sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.