Écrire Shams El Deen Adam Mohamed (h), 23 ans, demandeur d’asile originaire du Darfour

AFR 54/037/2008 - AU 235/08 On ignore où se trouve le demandeur d’asile darfourien Shams El Deen Adam Mohamed depuis qu’il a été arrêté, le 16 ou le 17 juillet. Il est probablement détenu au secret dans un centre de détention du Service de la sécurité nationale et du renseignement, où il risque d’être torturé, voire tué. Shams El Deen a fui le Soudan en 2007 pour échapper aux combats opposant le gouvernement à des groupes armés d’opposition. Il s’est réfugié à Kampala, la capitale de l’Ouganda, où il a cherché du travail et entrepris des études d’anglais. Il a également lancé une procédure de demande d’asile politique. Lorsqu’il a été arrêté, cela faisait environ un an qu’il vivait à Kampala. En avril 2008, Shams El Deen a décidé de retourner au Soudan afin de voir sa famille, de travailler à Khartoum et de gagner suffisamment d’argent pour payer ses études à Kampala. Le 16 ou le 17 juillet, il a été appréhendé au magasin de son frère, situé dans l’un des principaux marchés du centre de Khartoum, le Souk al Arabi. Trois hommes en civil, probablement des agents du Service de la sécurité nationale et du renseignement, sont entrés dans la boutique, ont demandé à voir Shams el Deen et l’ont prié de les suivre jusqu’à leur bureau pour un court interrogatoire, à l’issue duquel il serait libre de partir. Personne ne l’a revu depuis. La famille de Shams el Deen, qui s’efforce de le retrouver, s’est adressée au siège du Service de la sécurité nationale et du renseignement à Khartoum ainsi qu’à la prison de Kober, le principal (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir