Écrire Zeynab Bayzeydi (f), militante pour les droits des femmes

MDE 13/129/2008 - Action complémentaire sur l’AU 214/08 (MDE 13/107/2008 du 1er août 2008) et sa mise à jour (MDE 13/116/2008 du 15 août 2008) Le 23 août, Zeynab Bayzeydi, militante kurde des droits des femmes, a vu sa peine de quatre ans d’emprisonnement et sa condamnation à l’exil intérieur confirmées par une instance de recours de l’Azerbaïdjan occidental, selon le site Internet de l’organisation Défenseurs des droits humains en Iran. Elle a été inculpée d’appartenance à des associations de défense des droits humains interdites, et d’autres infractions liées à ses activités de militante pour les droits des femmes. Amnesty International considère cette femme comme une prisonnière d’opinion, détenue uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et d’association. En août 2008, Zeynab Bayzeydi a été condamnée par le tribunal révolutionnaire de Mahabad à quatre ans d’emprisonnement et à l’exil intérieur à Zanjan, une ville turcophone située à 246 km de son domicile. Le 10 août, elle a entamé une grève de la faim afin d’obtenir sa libération. Des responsables de l’administration pénitentiaire lui ont promis qu’elle serait libérée sous caution pendant la procédure d’appel, afin de la convaincre d’arrêter sa grève de la faim. Forte de ces garanties, elle a recommencé à s’alimenter le 22 août, après douze jours sans manger. Le tribunal révolutionnaire de Mahabad ne lui a cependant pas accordé une libération sous caution. Zeynab Bayzeydi est membre de l’Organisation de défense des droits humains (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse