Écrire Plus de 130 otages

AFR 52/015/2008 - AU 244/08 Plus de 130 personnes, membres d’équipage d’au moins neuf navires, sont retenues en otage par des pirates près de la ville côtière d’Eyl, dans la région du Puntland (nord-est de la Somalie). Un certain nombre d’entre elles auraient été blessées au cours d’échanges de tirs lorsque les navires ont été pris d’assaut, et elles ne sont pas autorisées à recevoir des soins médicaux. Selon le Programme d’assistance aux marins en Afrique de l’Est, les quantités de nourriture et d’eau sont suffisantes pour les nombreux otages. Le 29 août, un pétrolier malaisien à bord duquel se trouvait un équipage de 36 Malaisiens et cinq Philippins a été détourné par des pirates somaliens. Au cours de cette attaque, l’un des membres d’équipage aurait été tué et un certain nombre d’autres blessés. Le 3 septembre, un navire français et un bâtiment égyptien ont été pris d’assaut par des pirates. Auparavant, quatre bateaux immatriculés respectivement en Malaisie, en Iran, au Nigéria et en Thaïlande ainsi que deux autres enregistrés au Panama avaient été détournés. Les membres d’équipage de ces neuf bâtiments sont tous actuellement détenus par des pirates somaliens qui ont demandé une rançon de plusieurs millions de dollars américains. Les autorités du Puntland ont fait l’objet d’allégations répétées selon lesquelles de hauts fonctionnaires du gouvernement et des forces de sécurité auraient soutenu les pirates et partagé les rançons perçues par ces derniers. Le 4 septembre, le ministre de la Pêche et des Ressources marines du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !