Écrire Jack E. Alderman (h), Blanc, 56 ans

AMR 51/102/2008 - AU 254/08 Jack Alderman doit être exécuté dans l’État de Géorgie le 16 septembre à 19 heures. Il a été condamné à mort en juin 1975 pour le meurtre de son épouse, Barbara Jean Alderman, qui avait eu lieu neuf mois plus tôt. Il est dans le couloir de la mort depuis plus de trente ans. Il avait vingt-deux ans au moment de ce crime et a déjà purgé de facto une peine de réclusion à perpétuité. Il a toujours clamé son innocence. En 1983, Jack Alderman a obtenu une nouvelle audience sur la détermination de sa peine, et il a été de nouveau condamné à mort en 1984. Son coaccusé, John Arthur Brown, qui a affirmé avoir été engagé par Jack Alderman pour commettre le meurtre en échange d’une part du versement d’une assurance vie, a également été condamné à mort en 1975, quelques mois après le procès de ce dernier. Sa peine a été annulée et il a finalement été condamné à la réclusion à perpétuité à la fin de l’année 1978. John Brown a été remis en liberté vers 1990, et il est mort en 2000. En 2006, la cour d’appel fédérale du onzième circuit a estimé que « les arguments présentés par le ministère public reposaient principalement sur le témoignage de monsieur Brown ». John Brown a témoigné lors du procès de Jack Alderman, en 1975, alors qu’il attendait son propre procès pour le même meurtre, puis de nouveau lors de la deuxième audience de détermination de la peine de celui-ci, en 1984. Aux États-Unis, tous les meurtres ne sont pas passibles de la peine capitale. Lors de la deuxième audience de détermination de la peine de Jack (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir