Écrire Alireza (Elirza) Serrafi (h), 53 ans, ingénieur civil,journaliste et militant des droit culturels ...

... Akbar (Ekber) Azad (h), écrivain ;Hassan (Hesen) Rashidi (h), ingénieuret militant des droit culturels ;, écrivain et conférencier ; Said (Seid) Mohammadi (Mehemmedi) Mughanli (h), poète et journaliste ; Hassan (Hesen) Rahimi (Rehimi) Bayat (h), ingénieur civil, défenseur des droits humains ; Hossein Haydari (Huseyn Heyderi) (h), étudiant ; Abbas Naimi (Neimi) (h), militant des droits culturels ; Mehdi Naimi (Neimi) (h), poète et enseignant à l’université ; Sayyad Mohammadian (Seyyad Mehemmedian) (h), militant MDE 13/141/2008 - AU 269/08 Les neuf militants nommés ci-dessus, tous originaires de l’Azerbaïdjan, sont détenus au secret depuis leur arrestation, le 10 septembre. Ils sont maintenus à l’isolement dans la section 209 de la prison d’Evin, à Téhéran, qui est dirigée par le ministère du Renseignement. Amnesty International craint qu’ils ne soient torturés ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Il semble que les autorités ont arrêté ces hommes afin d’empêcher toute manifestation ou boycott des écoles le 1er Mehr (23 septembre). Amnesty International pense qu’ils sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression et d’association. Le 10 septembre en fin d’après-midi, des agents en civil travaillant probablement pour le ministère du Renseignement ont arrêté au moins 18 Azéris d’Iran qui s’étaient réunis pour rompre le jeun du ramadan. Ce rassemblement avait lieu au domicile de Sayyad Mohammadian, un militant azéri qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.