Écrire Emanuel Zeltser (h), ressortissant des États-Unis

EUR 49/013/2008 - Action complémentaire sur l’AU 121/08 (EUR 49/006/2008, 7 mai 2008) et ses mises à jour (EUR 49/007/2008, 16 juin 2008, et EUR 49/009/2008, 31 juillet 2008) Le 11 août, Emanuel Zeltser a été condamné à trois ans d’emprisonnement pour espionnage industriel et usage de faux documents. Il a obtenu une audience le 26 septembre afin de faire appel de sa condamnation. L’ambassade des États-unis à Minsk a demandé l’autorisation d’assister à cette audience qui se déroulera devant la Cour suprême, mais elle lui a été refusée. Des fonctionnaires de l’ambassade des États-Unis ont pu remettre à Emanuel Zeltser ses médicaments et une ordonnance lorsqu’ils lui ont rendu visite le 18 août, et à l’issue d’une autre visite effectuée le 10 septembre, ils ont indiqué qu’il recevait son traitement et que son état de santé semblait s’être légèrement amélioré. Un médecin américain a été autorisé à examiner Emmanuel Zeltser en juin, mais lorsqu’il a demandé à le revoir le 17 septembre, il n’en a pas obtenu la permission. Un groupe de médecins biélorusses nommé par l’État a déclaré que son état de santé était satisfaisant. Amnesty International est préoccupée par le refus des autorités de laisser les représentants de l’ambassade américaine assister aux audiences du procès d’Emanuel Zeltser, et son avocat a été obligé de signer une clause de confidentialité. INFORMATIONS GÉNÉRALES Emanuel Zeltser a été arrêté et placé en détention le 12 mars 2008 à son arrivée dans un aéroport de Biélorussie. Le 21 mars, il a été inculpé d’usage de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse