Écrire 24 ressortissants ouzbeks, dont 15 mineurs ...

... Nouvelle personne menacée : Un autre homme d’origine ouzbèke EUR 44/017/2008 - Action complémentaire sur l’AU 263/08 (MDE 13/139/2008, 17 septembre 2008) Les 24 ressortissants ouzbeks et un homme également originaire de l’Ouzbékistan, dont Amnesty International sait maintenant qu’il a été expulsé avec eux, sont de nouveau entrés clandestinement sur le territoire turc depuis l’Iran le 23 septembre. Ils avaient été libérés le 20 septembre ou aux alentours de cette date par le groupe qui les détenait en Iran. Ils risquent toujours d’être renvoyés de force en Ouzbékistan. Ces 25 personnes, qui ont toutes le statut de réfugié, avaient été reconduites à la frontière iranienne le 12 septembre. Depuis, elles ont indiqué à des avocats spécialisés dans la défense des droits humains qu’elles avaient été convoquées ce jour-là dans les locaux de la Direction générale de la sécurité de Van à 14 heures afin de venir chercher du matériel scolaire pour leurs enfants et de la nourriture. Au bout d’une heure et demie, les hommes et les femmes ont été séparés et placés en détention. Des policiers les ont fouillés et ont saisi leurs ceintures, leurs téléphones et leur argent. Vers 16 heures, ils ont été conduits dans une petite ville située à la frontière iranienne, Tchaldiran, où ils ont été installés à bord de deux véhicules militaires, puis accompagnés par quelque 30 à 40 soldats jusqu’à la frontière. Lorsqu’ils ont pris conscience qu’ils étaient en train d’être expulsés, ils ont résisté. Des militaires et des policiers les ont alors (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.