Écrire Valeri Pal (h), 60 ans

EUR 61/006/2008 - Action complémentaire sur l’AU 99/08 (EUR 61/002/2008, 16 avril 2008) et sa mise à jour (EUR 61/003/2008, 4 juin 2008) Les inquiétudes d’Amnesty International concernant la santé de Valeri Pal, prisonnier d’opinion présumé, ont été ravivées par des informations selon lesquelles cet homme aurait été victime d’une crise cardiaque le 24 septembre. Valeri Pal a été condamné à douze ans d’emprisonnement pour avoir commis des vols sur son lieu de travail, une raffinerie de pétrole de Turkmenbachi, ville portuaire située au bord de la mer Caspienne. Ses défenseurs pensent que les plaintes déposées contre lui ont été fabriquées de toutes pièces, en représailles contre son militantisme social et ses relations avec les défenseurs des droits humains à l’étranger, et que son procès était loin d’être conforme aux normes internationales d’équité. Depuis une attaque cérébrale dont il a été victime en 2004, il est partiellement paralysé du côté gauche et a régulièrement besoin de soins médicaux et d’exercice. Il souffre également de prostatite chronique, une inflammation prolongée de la prostate. À la suite des inquiétudes exprimées par la communauté internationale au sujet de son état de santé, il semblerait qu’il ait reçu certains soins à l’hôpital de la prison. Au début du mois de septembre, l’administration pénitentiaire a annoncé à Valeri Pal qu’il allait être libéré à la faveur d’une grâce présidentielle. Cependant, le 24 septembre, il aurait finalement appris qu’il ne figurait pas sur la liste des prisonniers (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse