Écrire Naser Qasemi (h), 23 ans, Mohammad Reza Haddadi (h), 20 ans , Iman Hashemi (h), 18 ans , mineurs délinquants

MDE 13/151/2008 - Action complémentaire sur l’AU 71/08 (MDE 13/049/2008, 13 mars 2008) et sa mise à jour (MDE 13/120/2008, 19 août 2008) Mohammad Reza Haddadi, un mineur délinquant qui devait être exécuté le 9 octobre, a bénéficié d’un sursis. Le 7 octobre, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le porte-parole du pouvoir judiciaire a déclaré aux journalistes que sa peine de mort avait été confirmée mais que son exécution avait été suspendue. Il n’a pas indiqué de nouvelle date pour celle-ci. En septembre, Iman Hashemi a été gracié par la famille de l’homme pour le meurtre duquel il avait été condamné, et il est désormais en liberté. Mohammad Reza Haddadi est incarcéré à la prison d’Adelabad, dans la ville de Chiraz. Il a été condamné à la peine capitale en janvier 2004 pour un meurtre commis en 2003, alors qu’il avait quinze ans. Bien qu’ayant « avoué » cet homicide, il est revenu sur ses déclarations au cours de son procès, indiquant que ses deux coaccusés avaient proposé de l’argent à sa famille s’il se disait coupable. Pendant son procès, il a affirmé qu’il n’avait pas participé au meurtre. Par la suite, ses coaccusés ont appuyé les protestations d’innocence de Mohammad Reza Haddadi et retiré leurs témoignages le mettant en cause. Ils avaient tous deux plus de dix-huit ans au moment du crime et ont été condamnés à des peines d’emprisonnement. Amnesty International n’a reçu aucune information supplémentaire concernant Naser Qasemi, qui a été condamné à mort pour un crime commis alors qu’il avait quinze ans. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.