Écrire Jenni Williams (f) ; Magodonga Mahlangu (f)

AFR 46/029/2008 - AU 290/08 Jenni Williams et Magodonga Mahlangu, deux dirigeantes de l’organisation militante Femmes du Zimbabwe, debout ! (WOZA), risquent d’être torturées ou soumises à d’autres formes de mauvais traitements. Elles ont été arrêtées le 16 octobre et sont détenues au centre de détention provisoire de Bulawayo. Ces deux femmes ont été arrêtées arbitrairement après avoir participé à une manifestation non violente organisée devant le bâtiment du gouvernement à Mhlahlandlela pour réclamer un accès immédiat à l’aide alimentaire dont les Zimbabwéens ont absolument besoin. La police a eu recours à une force excessive afin de disperser cette manifestation à laquelle participaient quelque 200 membres de WOZA. Magodonga Mahlangu a été battue par des policiers au cours de son arrestation et souffrirait toujours des suites des coups qu’elle a reçus. Jenni Williams et Magodonga Mahlangu ont été placées illégalement en détention au poste de police central de Bulawayo pendant une nuit, avant d’être transférées au centre de détention provisoire le 17 octobre. Le tribunal de première instance de Bulawayo a ordonné leur maintien en détention provisoire jusqu’au 21 octobre, date à laquelle leur audience de demande de libération sous caution a eu lieu sans qu’elles puissent y assister. Les autorités ont affirmé qu’elles ne disposaient pas d’un moyen de transport pour les amener au palais de justice ce jour-là. Le tribunal a ajourné sa décision relative à la caution jusqu’au 24 octobre. Jenni Williams et Magodonga (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.