Écrire Gregory Edward Wright (h), Blanc, 42 ans

AMR 51/120/2008 - AU 291/08 Gregory Wright doit être exécuté au Texas le 30 octobre. Il a été condamné à la peine capitale en décembre 1997 pour un meurtre commis neuf mois auparavant. Donna Vick a été tuée à son domicile à DeSoto, près de Dallas, le 21 mars 1997 à l’aube. Le jour-même, John Adams est entré dans un magasin de cassettes vidéo à Dallas et a dit au vendeur d’appeler la police car un meurtre avait eu lieu et il voulait se livrer aux autorités. John Adams a été arrêté. Il a indiqué aux policiers que lui et Gregory Wright s’étaient rendus chez Donna Vick et que ce dernier l’avait tuée à l’arme blanche. Gregory Wright a été jugé en premier. Lors de son procès, John Adams n’a pas témoigné, mais le ministère public a présenté les déclarations qu’il avait faites à la police, selon lesquelles Gregory Wright était le meurtrier. Sa déposition décrivait en détail la manière dont la victime avait été poignardée et a été très défavorable à Gregory Wright. Ce dernier a été jugé en tant qu’auteur principal du meurtre. Le juge a informé les jurés qu’ils ne pourraient le déclarer coupable que s’ils estimaient qu’il avait réellement attaqué Donna Vick. Cependant, il ne leur a pas expliqué la « loi des parties ». Selon cette loi texane, la distinction entre l’auteur principal du crime et ses complices est abolie, et chaque accusé peut être reconnu coupable, au même degré, des faits reprochés. Gregory Wright a été déclaré coupable et condamné à mort. John Adams a été jugé environ six mois plus tard au regard de la « loi des parties ». Il a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse