Écrire Norma Cruz (f), directrice de la Fondation des survivants ...

... ainsi que ses proches et les autres membres de son organisation AMR 34/022/2008 - AU 296/08 Le 19 octobre vers minuit, un proche de Norma Cruz (dont Amnesty International n’indique pas le nom par souci de sécurité) a été abordé par un inconnu conduisant une camionnette pick-up alors qu’il rentrait à pied chez lui, à Guatémala. Il a alors tendu son téléphone portable à cette personne en pensant qu’elle voulait le dépouiller. Cette dernière lui a répondu qu’il ne s’agissait pas d’un vol, mais lui a ordonné : « Monte, fils de pute ! Monte ou tu vas mourir ! » Le proche de Norma Cruz a obéi et est monté à l’arrière du véhicule, où étaient assis deux hommes masqués dont un qui pointait un pistolet dans sa direction. Ils l’ont emmené en répétant « tu vas mourir ». Au bout de vingt minutes, ils l’ont relâché à un pâté de maisons du domicile de Norma Cruz. Cette dernière milite activement pour la défense des droits humains des femmes. Dans la matinée du 23 octobre, le même proche de Norma Cruz a reçu trois appels téléphoniques. La première fois, un homme lui a dit : « Tu es bien installé, salopard ? Tu vas mourir ! » avant de raccrocher. Les deux appels suivants ont été interrompus lorsqu’il a répondu. Le jour même, une camionnette pick-up verte aux vitres teintées s’est garée devant les locaux de l’organisation de Norma Cruz, la Fondation des survivants. Ses collègues ont trouvé ce véhicule suspect et s’en sont approchés afin de parler au conducteur, qui a immédiatement démarré. Amnesty International est inquiète pour la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.