Écrire Matthew Lowell (h), 24 ans, objecteur de conscience

AMR 20/009/2008 - AU 298/08 Les autorités canadiennes ont prévu de renvoyer le militaire américain Matthew Lowell aux États-Unis le 28 octobre. Cet homme s’est réfugié au Canada en octobre 2004 parce qu’il était opposé, pour des raisons de conscience, à la guerre en Irak et parce qu’il ne voulait plus servir dans l’armée américaine. S’il était renvoyé aux États-Unis, il risquerait d’être traduit devant un tribunal militaire et emprisonné pendant un à cinq ans. Il deviendrait alors un prisonnier d’opinion. Matthew Lowell s’est engagé dans l’armée américaine en avril 2002, alors qu’il n’avait que dix-sept ans et qu’il était encore scolarisé. Il a intégré son unité militaire quelques mois plus tard, lorsqu’il a atteint l’âge de dix-huit ans. Dans une déclaration sous serment, qu’il a jointe à sa demande de sursis présentée aux autorités canadiennes, Matthew Lowell a expliqué qu’il doutait de la légalité de la guerre en Irak qui avait suivi l’invasion américaine. Lorsqu’il s’est découvert de nouvelles objections à cette guerre, il a fait part de ses préoccupations à ses supérieurs et a demandé à être rendu à la vie civile. À cette époque, son unité n’avait pas encore reçu l’ordre d’intervenir en Irak. Étant donné qu’il ne pouvait pas obtenir sa démobilisation ni demander le statut d’objecteur de conscience, il s’est absenté sans autorisation en octobre 2003. Sa famille l’a persuadé de retourner dans son unité. Il a alors été informé qu’il serait rendu à la vie civile et que des fonctions non combattantes lui seraient assignées en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.