Écrire Les membres de la communauté d’origine africaine du bassin du Curvaradó (département du Chocó) ...

... Les membres de la Commission interecclésiastique Justice et paix et d’autres organisations vivant avec cette communauté dans les bassins du Curvaradó et du Jiguamiandó (département du Chocó). Personne tuée : Walberto Hoyos Rivas (h),responsable de la communauté d’origine africaine du bassin du Curvaradó AMR 23/040/2008 - AU 299/08 Walberto Hoyos Rivas, un responsable de la communauté d’origine africaine du bassin du Curvaradó, dans le département du Chocó (nord-ouest de la Colombie), a été tué. Les auteurs de son meurtre seraient des membres des Aigles noirs, un groupe paramilitaire. Amnesty International est très inquiète pour la sécurité des autres membres de cette communauté, ainsi que pour celle des membres de la Commission interecclésiastique Justice et paix et d’autres organisations vivant avec cette communauté dans les bassins du Curvaradó et du Jiguamiandó. Le 14 octobre 2008, Walberto Hoyos Rivas a été abattu par deux paramilitaires alors qu’il venait de quitter une réunion communautaire dans la zone humanitaire de Caño Manso, située dans le bassin du Curvaradó. Les paramilitaires ont commencé par insulter Walberto Hoyos Rivas, en le traitant de « fils de pute ». Ce dernier a tenté de se protéger, mais il a été atteint par plusieurs balles. Avant de le tuer, ses deux agresseurs ont emporté les téléphones mobiles utilisés par les membres de sa communauté pour alerter les autorités en cas d’urgence. Peu après avoir quitté les lieux, ils sont revenus. Ils ont pris le corps de Walberto Hoyos Rivas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse