Écrire Robert Jean Hudson (h), Noir, 45 ans

AMR 51/133/2008 - AU 307/08 Robert Hudson doit être exécuté au Texas le 20 novembre. Il a été condamné à mort en 2000 pour le meurtre de son ancienne petite amie, Edith Kendrick. D’après les éléments présentés par l’accusation lors de son procès, Robert Hudson a téléphoné à Edith Kendrick chez elle, à Dallas, dans la soirée du 6 mai 1999. Il s’est énervé en entendant une voix masculine derrière elle ; il s’est rendu à son appartement et a enfoncé la porte d’un coup de pied. Lorsqu’Edith Kendrick a tenté de s’interposer entre lui et l’homme qui se trouvait chez elle, Robert Hudson l’a menacée avec un couteau. L’autre homme est sorti appeler la police. Le fils d’Edith Kendrick, âgé de huit ans, a été grièvement blessé avec le couteau lorsqu’il s’est placé entre sa mère et Robert Hudson, et il s’est enfui. Lorsqu’Edith Kendrick a tenté à son tour de prendre la fuite, elle a été poignardée à plusieurs reprises. La police est arrivée rapidement et a trouvé Robert Hudson dans un magasin du quartier. Par la suite, celui-ci a signé une déposition dans laquelle il avouait avoir asséné des coups de couteau à Edith Kendrick. Il a été inculpé, et son procès a débuté le 28 février 2000. Son avocat n’a présenté aucun témoin, ni lors de l’audience sur la culpabilité de l’accusé, ni pendant la phase de détermination de la peine, à l’issue de laquelle le jury l’a condamné à mort, le 1er mars 2000. Quatre membres de la famille de Robert Hudson ont déclaré sous serment qu’ils auraient voulu témoigner en sa faveur lors de son procès, mais qu’ils (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.