Écrire Marisela Ortíz Rivera (f), militante des droits humains ...

... Norma Andrade (f), militante des droits humains ; María Luisa García Andrade (f), militante des droits humains ; ainsi que les autres membres de l’organisation Puissent nos filles rentrer à la maison (NHRC) AMR 41/058/2008 - Action complémentaire sur l’AU 167/07 (AMR 41/028/2007, 28 juin 2007) et sa mise à jour (AMR 41/026/2008, 28 mai 2008) María Luisa García Andrade et Marisela Ortíz Rivera, deux militantes des droits humains, ont été menacées de mort. Elles ont reçu des cartes contenant des menaces quelques jours après la projection de Bajo Juárez : La Ciudad devorando a sus hijas (« Sous Juárez : la ville qui dévore ses filles »), un documentaire sur les femmes tuées à Ciudad Juárez et dans la ville de Chihuahua (État de Chihuahua). Parmi les personnes dont ce film relate l’histoire figure Lilia Alejandra García Andrade, qui a été assassinée, fille de Norma Andrade et sœur de María Luisa García. Cette dernière et Marisela Ortíz apparaissent dans le documentaire, car elles sont des militantes de premier plan au sein de Puissent nos filles rentrer à la maison (NHRC), une organisation qui demande que justice soit rendue aux femmes victimes de meurtre dans cette région. Selon un témoin oculaire, le 30 octobre, une voiture de couleur sombre aux vitres teintées s’est approchée du domicile de María Luisa García, à Ciudad Juárez, pendant son absence. Un homme est sorti du véhicule, à jeté une pierre afin de briser une vitre de la maison, puis il a lancé à travers l’ouverture ainsi obtenue une carte dont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse