Écrire Patricia Orozco (f), coordinatrice de la Campagne du 28 Septembre ...

...pour la dépénalisation de l’avortement en Amérique latine et dans les Caraïbes, et chef de file du Mouvement autonome de femmes AMR 43/003/2008 - AU 316/08 Patricia Orozco, militante des droits des femmes, a été menacée de mort et de violences sexuelles par téléphone et SMS. Ces manœuvres semblent destinées à l’empêcher de faire campagne pour le droit des femmes et des jeunes filles à bénéficier de services de santé efficaces et sans risque en matière de sexualité et de procréation. Amnesty International craint qu’elle ne soit agressée. Le 3 novembre, Patricia Orozco a reçu le SMS suivant sur son téléphone mobile : « Sale chienne, on va te buter, on va te clouer le bec, on va te frapper là où ça fait le plus mal. Carlos. » Vers le 22 octobre, elle a reçu plusieurs appels sur son téléphone mobile au cours desquels un homme lui a déclaré : « Je vais te baiser, on va te niquer, salope ! » Dans d’autres cas, son interlocuteur est resté silencieux. À la fin du mois de septembre et au début du mois d’octobre, elle a également reçu des appels au cours desquels elle a entendu une autre voix masculine lui dire : « On va te niquer. » Patricia Orozco est une militante nicaraguayenne bien connue des droits des femmes. Elle est coordinatrice de la Campagne du 28 septembre pour la dépénalisation de l’avortement en Amérique latine et dans les Caraïbes, qui œuvre en faveur de l’accès aux services de santé en matière de sexualité et de procréation pour les femmes et les jeunes filles. Elle est également l’une des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.