Craintes de torture sur un ancien détenu de Guantánamo : Mohammed Ali Nasser Mohammed

Les autorités des États-Unis ont remis l’ancien détenu de Guantánamo Mohammed Ali Nasser Mohammed aux autorités yéménites le 1er octobre. L’homme est depuis lors incarcéré à la prison des services de la Sécurité politique à Sanaa, la capitale. Il ne lui a pas été permis de voir ses avocats, et il risque fortement d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. À la connaissance d’Amnesty International, aucune charge n’a été retenue contre lui. De plus, on ignore les motifs précis de son maintien en détention. Informations générales Bien que la torture constitue une infraction pénale au Yémen, elle continue d’être utilisée par les forces de sécurité du fait du recours à la détention au secret, et de l’impunité dont jouissent les auteurs présumés de tels actes. Une centaine de Yéménites sont toujours détenus à Guantánamo. Les autorités ont fait publiquement part de leur souhait de voir tous leurs ressortissants rentrer au Yémen ; cependant, pour des raisons peu claires, seule une dizaine a été renvoyée de Guantánamo Bay et libérée jusqu’à présent. Le modèle de lettre proposé est basé sur les recommandations suivantes : déclarez-vous préoccupé à l’idée que Mohammed Ali Nasser Mohammed ne soit détenu sans inculpation et demandez le motif de sa détention ; engagez les autorités à libérer cet homme immédiatement, à moins qu’il ne soit inculpé d’une infraction dûment reconnue par la loi et jugé dans le cadre d’une procédure équitable ; demandez-leur de faire en sorte que Mohammed Ali Nasser Mohammed puisse (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.