Écrire James Balao (h), 47 ans, défenseur des droits des populations indigènes

ASA 35/010/2008 - Action complémentaire sur l’AU 274/08 (ASA 35/007/2008, 25 septembre 2008) et sa mise à jour (ASA 35/009/2008, 6 novembre 2008) Cinq parlementaires ont demandé à la Chambre des représentants des Philippines de diligenter une enquête sur le cas de James Balao, défenseur des droits des populations indigènes qui a « disparu », en estimant que le gouvernement et l’armée n’ont pas respecté leurs engagements internationaux en matière de droits humains. Dans des interviews accordées aux médias avant cette décision, l’un de ces membres du Congrès avait déclaré qu’ils allaient devoir prendre des mesures car les précédentes tentatives en vue d’obtenir l’aide de l’armée pour trouver ce militant n’avaient donné aucun résultat. Dans une résolution présentée récemment, ces cinq députés ont déclaré que la « disparition » de James Balao pouvait être liée à ses activités de défense des droits humains des populations indigènes du nord des Philippines. « La recommandation que le rapporteur spécial des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Philip Alston, a adressée au gouvernement de Madame Arroyo, à savoir prendre des mesures concrètes “afin de mettre un terme aux aspects des opérations anti-insurrectionnelles en raison desquels de nombreuses personnes travaillant avec des organisations de la société civile ont été prises pour cibles ou exécutées” n’a pas encore été suivie d’effet », indique ce texte. James Balao, cofondateur de l’Alliance populaire de la Cordillère (CPA), une (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.