Écrire Reza Alinejad (h), 23 ans

MDE 13/169/2008 - Action complémentaire sur l’AU 63/07 (MDE 13/029/2007, 12 mars 2007) Le mineur délinquant Reza Alinejad risque d’être exécuté très prochainement pour un crime commis alors qu’il n’avait que dix-sept ans. Un délai d’un mois lui a été accordé pour réunir le montant de la diya (compensation financière) qu’il doit verser aux proches de la victime. S’il ne parvient pas à se procurer les 1 milliard de rials (environ 78 000 euros) demandés, il sera probablement exécuté. La famille de Reza Alinejad a mis sa maison en vente, mais elle craint que même si elle arrive à la vendre, la somme obtenue ne suffise pas à payer la diya. Son père s’est rendu au tribunal au début du mois de novembre et a été informé que cet argent devrait être obtenu pour la prochaine entrevue, prévue un mois plus tard. Le 26 décembre 2002, Reza Alinejad, alors âgé de dix-sept ans, et son ami Hadi Abedini marchaient dans une rue de Fasa, une ville proche de Chiraz (au centre de l’Iran). Ils achetaient de la nourriture lorsque deux hommes, Esmail Daroudi et Mohammad Firouzi, se sont approchés d’eux et ont commencés à les insulter et à jurer contre eux. Esmail Daroudi et Mohammad Firouzi ont alors sorti un nunchaku (une arme utilisée dans certains arts martiaux) et se sont mis à frapper Reza Alinejad et Hadi Abedini avec celui-ci. Afin de se protéger et de défendre son ami de cette attaque, Reza Alinejad a sorti de sa poche un couteau. Il a déclaré qu’il tenait son arme devant lui avec sa main droite, tandis qu’il protégeait sa tête (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.