Écrire Maqsoud Ahdi (h) ; Mansour Aminian (h) ; Dariush Hatemi (h), 29 ans ...

... Aydin Khajei (h), 23 ans ; Amir Mardani (h) ; Majid Makuyi (h) ; Sejjad Radmehr (h) ; Feraz Zahtab (h), 23 an, étudiants militant pour les droits culturels des Azéris d’Iran MDE 13/170/2008 - Action complémentaire sur l’AU 271/08 (MDE 13/142/2008, 23 septembre 2008) – Craintes pour la sécurité / Craintes de torture et d’autres mauvais traitements / Prisonniers d’opinion présumés À l’exception de Dariush Hatemi, tous les militants étudiants nommés ci-dessus ont été libérés sous caution de la prison de Tabriz (nord-ouest de l’Iran) le 28 octobre. Dariush Hatemi demeure détenu car il n’a pas pu réunir le montant fixé pour sa remise en liberté, équivalent à environ 39 000 euros. Tous ces militants ont été inculpés de « création et adhésion à des groupes illégaux dans l’intention de perturber la sécurité nationale » et de « propagande contre le régime ». D’après l’Association de défense des prisonniers politiques azerbaïdjanais (ADAPP), basée à Vancouver, la police a fouillé leur domicile après leur arrestation et saisi leurs ordinateurs, CD, documents et livres. Ces huit étudiants ont été détenus pendant trois mois à la prison de Tabriz, où ils ont été régulièrement interrogés par des représentants du ministère du Renseignement. Pendant leur détention, ils n’ont pas été autorisés à recevoir la visite de leurs proches, bien que certains aient pu avoir quelques contacts téléphoniques occasionnels. Aucun d’entre eux n’a pu bénéficier des services d’un avocat de son choix. Selon l’ADAPP, des membres de leur famille ont affirmé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.