Écrire Xu Na (f), 41 ans, artiste

ASA 17/107/2008 - AU 327/08 Xu Na, qui pratique le Fa Lung Gong, risque d’être torturée ou soumise à d’autres formes de mauvais traitements. Elle a été condamnée à trois ans d’emprisonnement le 25 novembre pour des « infractions » liées à son appartenance à ce mouvement spirituel interdit et pris pour cible par les autorités chinoises. Amnesty International estime que cette femme est une prisonnière d’opinion, détenue uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté de conscience et de religion. Xu Na a été reconnue coupable d’avoir « troublé l’application de la loi par le biais d’une organisation hérétique ». Au cours de la phase de son procès consacrée à la détermination de sa peine, elle a exprimé le souhait de former un recours. Si elle était déboutée, ce serait la seconde fois qu’elle purgerait une peine de prison. Xu Na a été emprisonnée pendant cinq ans, entre 2001 et 2006, pour avoir hébergé des pratiquants du Fa Lun Gong venus à Pékin pour protester contre la persécution de ce mouvement par les autorités. Amnesty International est d’autant plus inquiète pour sa sécurité qu’elle a indiqué à des amis et des membres de sa famille qu’elle avait été torturée au cours de cette période : elle aurait notamment été battue, privée de sommeil, alimentée de force et attachée dans des positions inconfortables pendant plusieurs heures. Le 25 janvier 2008, Xu Na et son époux Yu Zhou, musicien traditionnel, ont été arrêtés à l’issue d’une fouille de routine au cours de laquelle la police pékinoise a découvert (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.