Écrire Nabil Khlioui (h), 49 ans, employé d’une entreprise de télécommunications

MDE 24/035/2008 - AU 328/08 Nabil Khlioui est détenu au secret depuis le 13 août dans un lieu indéterminé. Les autorités n’ont indiqué ni le lieu où il est détenu, ni les raisons de son arrestation, et elles n’ont pas indiqué s’il allait être inculpé et jugé. La détention de Nabil Khlioui constitue une disparition forcée au regard du droit international, et cet homme risque d’être torturé ou soumis à d’autres mauvais traitements. Nabil Khlioui a été arrêté le 13 août à 3 heures du matin à son domicile, dans la ville de Deir ez-Zor, située au nord-est de la capitale, Damas. En août 2008, de nombreux islamistes présumés, qualifiés de modérés par des organisations syriennes de défense des droits humains, ont été arrêtés à Deir ez-Zor pour la plupart, ainsi que dans les villes d’Alep et de Hama. Au moins 12 d’entre eux, outre Nabil Khlioui, demeurent détenus au secret dans un lieu indéterminé. INFORMATIONS GÉNÉRALES Le recours à la torture et à d’autres mauvais traitements est répandu dans les centres de détention et d’interrogation syriens. Les personnes soupçonnées de faire partie de groupes islamistes interdits ou de détenir des informations relatives à des infractions liées au terrorisme sont particulièrement exposées au risque d’être arrêtées et emprisonnées arbitrairement en Syrie. En 2007, plus de 170 personnes ont été condamnées à l’issue de procès manifestement inéquitables devant la Cour suprême de sûreté de l’État ou devant des juridictions pénales et militaires. La plupart étaient accusées d’être des membres (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir