Écrire Ali Hassan al Majid (h), ...

... Sultan Hashim Ahmad al Tai (h) ; Hussain Rashid al Tikriti (h). Nouvelle personne menacée : Abdul Ghani Abdul Ghafour (h) MDE 14/030/2008 - Action complémentaire sur l’AU 160/07 (MDE 14/032/2007 du 25 juin 2007) et ses mises à jour (MDE 14/040/2007 du 5 septembre 2007, MDE 14/045/2007 du 16 octobre 2007, MDE 14/049/2007 du 5 décembre 2007 et MDE 14/006/2008 du 29 février 2008) Le 2 décembre, le Tribunal pénal suprême irakien a condamné à mort deux anciens hauts responsables du gouvernement de Saddam Hussein. Ali Hassan al Majid et Abdul Ghani Abdul Ghafour ont été condamnés pour le rôle qu’ils ont joué dans le meurtre de milliers de personnes au cours du soulèvement qui a eu lieu en 1991 dans le sud de l’Irak. D’autres accusés ont été condamnés à des peines comprises entre quinze ans d’emprisonnement et la réclusion à perpétuité. Parmi ces hommes figurent Sultan Hashim Ahmad al Tai, ancien ministre de la défense, et Hussain Rashid al Tikriti, condamnés respectivement à quinze ans de prison et à la perpétuité. Trois autres personnes ont été acquittées. Si les peines prononcées contre Ali Hassan al Majid et Abdul Ghani Abdul Ghafour sont confirmées par la cour d’appel du Tribunal pénal suprême irakien, ces deux hommes seront exécutés dans les trente jours qui suivront. Ali Hassan al Majid, ancien chef du Parti Baas dans le nord du pays, Sultan Hashim Ahmad al Tai et Hussain Rashid al Tikriti ont déjà été condamnés à mort par le Tribunal pénal suprême irakien pour le rôle qu’ils ont joué dans la campagne dite (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse