Écrire Javier Torres Cruz (h), 28 ans

AMR 41/065/2008 - AU 336/08 Javier Torres Cruz, petit exploitant agricole, a probablement été victime d’une disparition forcée le 3 décembre. Les autorités affirment ne pas savoir où il se trouve, et Amnesty International est inquiète pour sa sécurité car il a déjà fait l’objet de tentatives d’arrestation qui semblent liées à son rôle de témoin dans une affaire de meurtre très médiatisée. D’après des informations fournies par un témoin (qui n’ont cependant pas été confirmées), Javier Torres a été emmené après avoir été arrêté à un barrage routier militaire. Sa sœur est entrée en contact avec lui pour la dernière fois le 3 décembre, lorsqu’elle lui a téléphoné pour prendre des nouvelles de ses enfants. Leur conversation a toutefois été interrompue, car la ligne a été brusquement coupée. Javier Torres Cruz, originaire de la minuscule communauté de La Morena, dans la municipalité de Petatlán (État de Guerrero), est membre d’une association locale, l’Organisation écologiste de la Sierra de Petatlán et de Coyuca. Le 13 novembre à 5 heures du matin, une centaine de soldats sont venus à La Morena afin de trouver Javier Torres et deux de ses frères. Ceux-ci étaient absents à ce moment-là, mais leurs proches ont indiqué que les militaires avaient fouillé quatre maisons. Ces derniers ont également menacé des femmes et des enfants en les giflant et en pointant leurs armes sur eux. Le soir même, une trentaine d’hommes armés en civil sont également arrivés dans cette communauté pour chercher Javier Torres et ses frères. Ils n’ont pas pu (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir