Écrire Mohammad Sadiq Kabudvand (h), défenseur des droits humains et journaliste

MDE 13/127/2007 - Action complémentaire sur l’AU 171/07 (MDE 13/081/2007 du 4 juillet 2007) et sa mise à jour (MDE 13/091/2007 du 19 juillet 2007) L’état de santé du journaliste kurde iranien Mohammad Sadiq Kabudvand, président de l’Organisation des droits humains du Kurdistan, suscite de nouvelles inquiétudes, tandis qu’il est détenu sans inculpation à la section 209 de la prison d’Evin, à Téhéran. Récemment, des gardiens ont indiqué à Mohammad Sadiq Kabudvand qu’à chaque fois qu’il souhaiterait se rendre aux toilettes, il devrait en faire la demande par écrit aux responsables des services secrets dirigeant la section 209 de la prison d’Evin afin d’obtenir une permission officielle. Cet homme souffre d’hypertension, ainsi que d’une affection dermatologique et de troubles rénaux, et le fait de ne pas pouvoir utiliser les toilettes lorsqu’il en a besoin risque d’endommager ses reins. En imposant cette restriction, les autorités cherchent à faire pression sur les membres du personnel de l’Organisation des droits humains du Kurdistan, afin qu’ils se présentent au bureau du ministère du Renseignement, à Mahabad et Téhéran, pour y être interrogés. On pense qu’ils y seraient alors arrêtés et que leur organisation serait de fait fermée. Mohammad Sadiq Kabudvand a été appréhendé par des responsables des forces de sécurité en civil le 1er juillet 2007, le jour même où l’interdiction de publication prononcée contre son journal Payam-e Mardom-e Kurdestan (Le Message du peuple du Kurdistan) prenait fin, selon les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.