Écrire Majeed Ibrahim Hamo (h), 26 ans ; Saeed Khalil (h), 37 ans (âge non confirmé)

MDE 14/032/2008 - AU 341/08 Majeed Ibrahim Hamo et Saeed Khalil risquent d’être exécutés très prochainement. Leurs condamnations à mort sont en instance de ratification par Massoud Barzani, le président du gouvernement régional du Kurdistan, et pourraient ensuite être appliquées d’un moment à l’autre. En mai 2007, un tribunal pénal de Dahuk, dans la région irakienne du Kurdistan, a déclaré Majeed Ibrahim Hamo et Saeed Khalil coupables d’un double meurtre commis en mars 2006 et les a condamnés à mort. En janvier 2008, la Cour de cassation de Dahuk a confirmé les peines prononcées et les a soumises au président Massoud Barzani pour ratification. Après son arrestation en 2006, Majeed Ibrahim Hamo a reçu la visite de ses proches dans le centre de détention de la Direction de la sûreté générale à Dahuk. Il leur a affirmé qu’il était innocent, mais qu’il avait « avoué » les meurtres après que les agents de la Direction de la sûreté générale lui ont infligé des actes de torture, notamment en lui brisant la clavicule et en lui brûlant différentes parties du corps avec des cigarettes. L’avocat de Majeed Ibrahim Hamo a signalé ces allégations de torture lors de son procès. Cependant, le médecin qui l’a examiné deux à trois mois après son arrestation a adressé au tribunal une lettre dans laquelle il indiquait que les résultats de cet examen ne permettaient pas de tirer des conclusions. Saeed Khalil n’a pas déclaré avoir été torturé. INFORMATIONS GÉNÉRALES Trois provinces du nord de l’Irak – celles d’Arbil, de Sulaymaniyah et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.