Écrire Julio Mecheche Manyoma (h) ; Aquileito Mecheche Barahona (h) ...

... Milciades Chamorro Marmolejo (h) ; Herminio Lana Guaseruca (h) ; Diomedes Rubiano (h) ; Eleciana Chajito (f) ; Iris Nayibi Cabrera (f) ; Morelia Marmolejo (f) ainsi que les autres membres de la communauté indigène embera de la réserve du Bas Atrato, dans la municipalité de Riosucio (département du Chocó) AMR 23/044/2008 - AU 340/08 Un groupe de responsables indigènes et certaines de leurs compagnes, tous membres de la communauté embera, ont reçu des menaces de mort indiquant qu’ils seraient tués le 24 décembre. Le 6 décembre, des responsables indigènes de la municipalité de Riosucio (département du Chocó) ont reçu une lettre de menaces. Ce courrier contenait une liste sur laquelle figuraient les noms de Julio Mecheche Manyoma, Aquileito Mecheche Barahona, Milciades Chamorro Marmolejo, Herminio Lana Guaseruca, Diomedes Rubiano, Eleciana Chajito, Iris Nayibi Cabrera et Morelia Marmolejo, personnes qui seraient « éliminées » le 24 décembre. Les hommes qui ont été menacés sont ou ont été des responsables de la réserve du Bas Atrato, à Riosucio. La liste comportait également les noms des compagnes de certains d’entre eux. Ces responsables ont dénoncé publiquement les précédentes attaques visant la réserve du Bas Atrato, perpétrées par toutes les parties au conflit armé qui déchire la Colombie : les forces de sécurité, les paramilitaires et les groupes de guérilla. Leur travail consiste également à défendre et promouvoir les droits fonciers de leur communauté indigène, étant donné que la région dans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse