Écrire Jurit bin Abdullah (h) ; Ona Denis (h)

ASA 21/022/2008 - AU 346/08 Jurit bin Abdullah et Ona Denis risquent d’être exécutés très prochainement. Le procureur adjoint pour les crimes de droit commun a informé l’agence de presse indonésienne Antara le 5 décembre que leurs exécutions pourraient avoir lieu avant la fin de l’année 2008. Selon Antara, ces deux hommes ont épuisé toutes les voies de recours dont ils disposaient, y compris la demande de grâce présidentielle. Cependant, le président peut toujours commuer leurs peines. Jurit bin Abdullah a été condamné à mort deux fois, pour deux meurtres commis en mai et août 1997. Sa deuxième peine a été prononcée en avril 2008. Ona Denis est né au Nigéria, mais il est arrivé en Indonésie en 2001 muni d’un passeport malawien. Cette même année, il a été déclaré coupable d’avoir fait entrer un kilogramme d’héroïne dans le pays et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Il a formé un recours, et la Haute cour d’appel l’a condamné à mort. INFORMATIONS GÉNÉRALES En Indonésie, les condamnés à mort sont passés par les armes. Ils ont le choix entre la position debout ou assise, ainsi qu’entre avoir les yeux bandés ou la tête couverte. Les pelotons d’exécution sont composés de 12 personnes qui tirent sur les condamnés à une distance de cinq à 12 mètres. La moitié de leurs armes sont chargées de cartouches à blanc. À la connaissance d’Amnesty International, au moins 107 prisonniers sont sous le coup d’une condamnation à mort en Indonésie, dont 11 qui ont été jugés en 2007. Après quatorze mois de répit, les autorités (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.