Écrire Amir Hussain (h), ressortissant bangladais, 35 ans (âge à confirmer) ...

... Personne morte : Haas Muhammad Muzamdar (h), ressortissant bangladais, 26 ans MDE 23/052/2008 - AU 349/08 Amir Hussain, un ressortissant bangladais détenu au centre de rétention d’al Shumaisi, à Riyadh (la capitale saoudienne), ne semble pas autorisé à bénéficier de soins médicaux pour traiter un grave problème de santé. L’inquiétude d’Amnesty International se trouve renforcée par des indications selon lesquelles un autre Bangladais, Haas Muhammad Muzamdar, un ingénieur informatique âgé de vingt-six ans, serait mort dans le même centre de rétention dans la nuit du 18 au 19 décembre, après s’être lui aussi vu refuser des soins médicaux. Selon certaines sources en Arabie saoudite, Amir Hussain serait gravement malade ; Amnesty International ignore cependant la nature exacte de ses problèmes de santé. Il aurait brièvement perdu connaissance le 19 décembre. Ses codétenus ont prévenu les gardiens du centre de rétention, mais ces derniers ne lui ont apparemment pas permis de recevoir des soins médicaux. Amnesty International n’a pas été informée des raisons précises de son arrestation et de son expulsion imminente, mais il semble qu’il était en possession d’un passeport et d’un titre de séjour valides. Il est détenu dans l’aile n° 3 du centre de rétention d’al Shumaisi, de même que 500 autres ressortissants étrangers. Selon les informations recueillies, Haas Muhammad Muzamdar souffrait de douleurs dans la poitrine lorsqu’il est mort. La veille de son décès, il s’est plaint de ces douleurs auprès des gardiens du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir