Écrire Mourad Akhmedovitch Gassaïev (h), 34 ans

EUR 46/001/2009 - AU 01/09 Mourad Akhmedovitch Gassaïev, citoyen russe d’origine tchétchène, a été extradé en Russie par les autorités espagnoles le 31 décembre. Il est actuellement détenu à Moscou, mais devrait bientôt être transféré dans un centre de détention provisoire dans le Caucase du Nord, région du sud de la Russie. Amnesty International craint que cet homme ne soit soumis à la torture ou à d’autres mauvais traitements, et il risque d’être jugé dans le cadre d’une procédure inéquitable. Selon les autorités russes, Mourad Gassaïev est membre d’un groupe armé nommé Khalifat et « a participé à plusieurs attentats terroristes visant des représentants de l’État et des agents des forces de l’ordre dans le Caucase du Nord », notamment à une attaque armée perpétrée en juin 2004 contre un bâtiment du ministère de l’Intérieur dans la capitale de la République de l’Ingouchie, Nazran. Amnesty International sait qu’un homme condamné pour cet attentat a nommé Mourad Gassaïev lorsqu’il a été interrogé au sujet de ses complices. Il a indiqué au Centre russe « Mémorial » de défense des droits humains qu’il avait été arrêté en janvier 2005 et torturé au cours des interrogatoires, et qu’il avait donné le nom de Mourad Gassaïev mais qu’il était revenu entièrement sur ses déclarations au moment de son procès. Mourad Gassaïev affirme qu’en août 2004, il a été torturé et interrogé au sujet de l’attentat de juin 2004 par des représentants du bureau central du Service fédéral de sécurité (FSB) en Ingouchie. Après trois jours de torture, il a été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse