Écrire Omar Ahmed Khadr (h), ressortissant canadien, 22 ans

AMR 51/001/2009- AU 04/09 Omar Khadr risque de faire l’objet d’une procédure inique devant une commission militaire sur la base navale américaine de Guantánamo Bay, à Cuba, pour des infractions qu’il est accusé d’avoir commises alors qu’il n’avait que quinze ans. Son procès doit débuter le 26 janvier, six jours après l’investiture du nouveau président des États-Unis. Amnesty International a accueilli favorablement l’engagement pris par le président élu Barack Obama de fermer le centre de détention de Guantánamo « de manière responsable », mais regrette qu’il n’ait fait aucune annonce concernant l’arrêt des procédures devant des commissions militaires. Omar Khadr est le seul détenu de Guantánamo dont la date du procès a été fixée dans les deux premiers mois de son mandat. Ce jeune homme est détenu par l’armée américaine depuis six ans et demi, une durée qui représente près d’un tiers de sa vie. Arrêté en juillet 2002 à la suite d’un affrontement armé avec les forces américaines en Afghanistan alors qu’il n’avait que quinze ans, il est notamment accusé d’avoir lancé une grenade ayant tué un soldat américain. Il a été détenu pendant plusieurs mois sur base aérienne américaine de Bagram, en Afghanistan, avant d’être transféré à Guantánamo peu après avoir atteint l’âge de seize ans. Il a déclaré qu’il avait été torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements sur ses deux lieux de détention, et qu’il avait interrogé à plusieurs reprises sans pouvoir consulter un avocat. Au lieu d’être reconnu comme un mineur et traité en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.