Écrire Issa Palkoubou (h), enseignant

AFR 20/002/2009 - AU 12/09 Issa Palkoubou, enseignant dans la capitale tchadienne, N’Djamena, n’a pas été revu depuis son enlèvement le 3 septembre 2008. Amnesty International pense qu’il est probablement encore en vie et détenu par les forces de sécurité tchadiennes dans un lieu inconnu. Il risque de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements, voire d’être tué. Issa Palkoubou, qui enseigne l’anglais au Centre américain de langues de N’Djamena, a été enlevé sur son lieu de travail par trois hommes en civil qui l’ont obligé à monter dans une voiture. Lorsque les agents de sécurité du Centre ont protesté, les ravisseurs n’ont rien répondu et ont refusé de s’identifier. Des défenseurs des droits humains et des proches d’Issa Palkoubou continuent à s’enquérir de son sort mais se heurtent à l’obstruction et aux tentatives d’intimidation des forces de sécurité tchadiennes. L’un des membres de la famille de l’enseignant a fait l’objet de graves manœuvres d’intimidation lorsqu’il s’est rendu, quelques jours après son arrestation, dans les bureaux de l’Agence nationale de sécurité (ANS) à N’Djamena afin d’obtenir des renseignements sur l’endroit où se trouvait Issa Palkoubou. Ce dernier aurait été aperçu, début décembre 2008, dans un centre de détention de l’ANS à N’Djamena et serait très malade. Le même mois, ses proches ont envoyé au ministre chargé des Droits de l’Homme et des Promotions des Libertés une lettre relatant la situation et demandant son intervention ; ils en ont adressé des copies à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.