Écrire José Manuel Gómez (h), défenseur des droits humains, ainsi que sa famille ...

... et les autres membres du personnel du Comité Permanente por los Derechos Humanos (Comité permanent pour les droits humains), une organisation non gouvernementale (ONG) de défense des droits de la personne. AMR 23/035/2007 - AU 251/07 Le défenseur des droits humains José Manuel Gómez a été menacé de mort le 11 septembre dans un courrier électronique provenant d’un groupe paramilitaire soutenu par l’armée colombienne. Cet homme milite au sein du Comité Permanente por los Derechos Humanos (CPDH, Comité permanent pour les droits humains), une ONG de défense des droits de la personne d’envergure nationale. Le message disait : « Les terroristes de votre espèce méritent la mort, ne croyez pas que vous serez sauvé en vous réfugiant derrière une ONG, fils de pute de guérilléro. Nous vous déclarons cible militaire et allons mettre nos menaces à exécution. » Il était signé Águilas Negras (Aigles noirs), un groupe paramilitaire. José Manuel Gómez travaillait pour le CPDH à Barranquilla (département de l’Atlantique), puis il a été contraint de quitter la ville après avoir été menacé de mort, en 2006, par des paramilitaires. En mars 2005, il avait été abordé par un homme affirmant appartenir aux Grupos de Acción Unificada por la Libertad Personal (GAULA, Groupes d’action unifiée pour la liberté des personnes), unité anti-kidnapping des services de sécurité qui dépend, dans le département de l’Atlantique, de la 2e brigade des forces armées. L’homme lui avait apparemment demandé certaines informations et montré une liste de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.