Écrire Ji Sizun (h), 59 ans

ASA 17/003/2009 - Action complémentaire sur l’AU 332/08 (ASA 17/112/2008, 5 décembre 2008) Le 7 janvier, Ji Sizun, militant et conseiller juridique, a été condamné par le tribunal populaire du district de Taijiang, à Fuzhou (province du Fujian), à trois années d’emprisonnement pour avoir « falsifié des documents officiels et imité des cachets officiels » en 2006. Amnesty International craint que cet homme n’ait été condamné pour des raisons politiques et qu’il ne soit un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d’expression et de réunion. Des interrogations demeurent quant au motif de sa détention et de la peine qui lui a été infligée, même s’il a été dit au cours du jugement que Ji Sizun avait avoué avoir falsifié un document et un cachet officiels. Ji Sizun a été arrêté alors qu’il déposait une demande pour organiser une manifestation pendant les Jeux olympiques de Pékin, ce qui l’a de fait réduit au silence pendant cette période sensible. Toutefois, le tribunal n’a fait aucune mention de sa tentative de manifestation pendant les Jeux olympiques. Les autorités ont procédé à l’arrestation de Ji Sizun le 11 août 2008 à Pékin et l’ont renvoyé dans la province du Fujian. D’après le jugement, Ji Sizun a été placé officiellement en détention le 18 septembre 2008, ce qui signifie qu’il a été détenu sans inculpation pendant plus d’un mois. Il est actuellement détenu au centre de détention n° 2 de Fuzhou, dans la province du Fujian. Ji Sizun fournissait une assistance juridique à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition