Écrire Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi (h), 30 ans

MDE 14/003/2009 - AU 19/09 Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi a été condamné à mort pour l’enlèvement et le meurtre de trois soldats américains. Selon l’un de ses avocats, la Cour de cassation se réunira pour examiner son recours dans les deux prochaines semaines. Si cette instance confirme la peine prononcée contre lui et si le Collège présidentiel ratifie ce jugement, Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi pourrait être exécuté. Le 28 octobre 2008, le Tribunal pénal central irakien à Bagdad a condamné Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi à la peine capitale pour l’enlèvement et le meurtre de trois soldats américains, commis en juin 2006 dans la province de Babil, au sud de Bagdad. Cet homme, son frère et son père ont été arrêtés le 10 juillet 2006 par l’armée américaine à leur domicile, dans le village d’al Jumblatiya (sud de Bagdad), et placés en détention militaire près de l’aéroport de Bagdad, probablement dans le camp Cropper. Amnesty International ne dispose d’aucune information relative aux circonstances de l’enlèvement et du meurtre présumés des trois soldats. Tandis que son frère et son père ont été libérés par la suite, Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi a été inculpé de l’enlèvement et du meurtre de trois soldats américains et déféré devant le Tribunal pénal central irakien. Après deux audiences au cours desquelles trois témoins de la défense n’auraient pas répondu à la convocation du tribunal, il a été condamné à mort sur la base d’éléments présentés par quatre experts médicolégaux engagés par le ministère (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.