Écrire Li Heping (h), avocat spécialisé dans la défense des droits humains

ASA 17/046/2007 - AU 253/07 Li Heping, avocat spécialisé dans la défense des droits humains établi à Pékin, a été enlevé et agressé le 29 septembre par un groupe d’hommes non identifiés. Ces derniers l’ont frappé à coups de matraque électrique et lui ont dit qu’il risquerait d‘autres attaques s’il ne quittait pas Pékin. Ils l’ont libéré au bout de huit heures environ. Amnesty International est profondément inquiète pour sa sécurité. Le 29 septembre vers 17 h 30, une douzaine d’hommes en civil ont arrêté Li Heping dans le parking de son cabinet d’avocats. Ils lui ont placé une cagoule sur la tête, l’ont poussé dans une voiture sans immatriculation et l’ont emmené vers un lieu inconnu. Il a été enfermé dans le sous-sol d’un immeuble. Ses agresseurs l’ont mis en sous-vêtements, puis ont commencé à le frapper avec des bouteilles et des matraques électriques. Au cours de cette attaque, ils lui auraient crié : « Pars de Pékin, sinon on te battra à chaque fois qu’on te croisera ! » Ils l’ont également qualifié de malfaiteur et lui ont conseillé d’exercer son métier « dans les limites acceptables ». Ensuite, ils l’ont sommé de ne parler à personne de ce passage à tabac. Li Heping a été jeté dans les bois d’une banlieue de Pékin vers 1 heure du matin le 30 septembre. Il est parvenu à prendre un taxi, mais en arrivant chez lui, il s’est aperçu que certains de ses effets personnels avaient été volés, notamment sa carte d’identification professionnelle. Le disque dur de son ordinateur avait été reformaté de manière à ne plus pouvoir être (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse