Écrire Pépé Nginamau Malaba (h), syndicaliste

AFR 62/002/2009 -AU38/09 Le dirigeant syndical Pépé Nginamau Malaba, représentant des salariés syndiqués au sein du ministère de l’Économie et du Commerce, a été arrêté le 19 janvier à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Il est détenu au secret depuis lors, une situation qui l’expose au risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion, car il n’a fait qu’exercer pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Il a été arrêté par cinq agents de l’Agence nationale de renseignements (ANR) alors qu’il se rendait auprès du Premier ministre pour lui remettre une note des employés faisant état du détournement de fonds publics par le ministre de l’Économie et du Commerce, notamment de fonds réservés au paiement de primes pour le personnel. Des organisations de défense des droits humains présentes en RDC et le syndicat auquel appartient Pépé Nginamau Malaba ont tenté d’obtenir sa libération par le biais des tribunaux et en sollicitant le gouvernement, pour l’instant sans succès. INFORMATIONS GÉNÉRALES Pépé Nginamau Malaba est membre de la Centrale congolaise du travail (CCT) et président de la section syndicale du ministère de l’Économie et du Commerce. En RDC, la corruption est généralisée dans tous les domaines de la vie publique et constitue un frein important au développement économique et social du pays ainsi qu’à l’éradication de la pauvreté. Les journalistes et les syndicalistes qui tentent de mettre au (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.