Écrire Fariba Kamalabadi Taefi (f), 46 ans, femme au foyer ...

...Jamaloddin Khanjani (h), 76 ans, homme d’affaires ; Afif Naeimi (h), 47 ans, industriel ; Saeid Rezaei (h), 50 ans, ingénieur, Behrouz Tavakkoli (h), 57 ans, professeur d’université,Vahid Tizfahm (h), 37 ans, optométriste, Mahvash Sabet (f), 57 ans, femme au foyer et ancienne enseignante, membres de la communauté baha’i MDE 13/013/2009 - Action complémentaire sur l’AU 128/08 (MDE 13/068/2008, 15 mai 2008) et sa mise à jour (MDE 13/109/2008, 6 août 2006) Les sept personnes nommées ci-dessus, toutes membres de la minorité religieuse baha’i, vont bientôt être jugées pour « espionnage pour le compte d’Israël », « insultes au caractère sacré d’une religion » et « propagande contre le régime ». Pour Amnesty International, ces accusations sont motivées par des considérations politiques et ces personnes sont des prisonniers d’opinion, détenus uniquement en raison de leurs convictions ou des activités qu’ils mènent pacifiquement en faveur de la communauté baha’i. Si elles étaient condamnées, elles risqueraient de se voir infliger de longues peines d’emprisonnement, voire la peine de mort. Le 11 février, le procureur adjoint de Téhéran a déclaré à l’Agence de presse des étudiants iraniens (ISNA) que le dossier de « sept accusés dans l’affaire concernant le groupe illégal baha’i » serait renvoyé la semaine suivante devant le tribunal révolutionnaire. Ces sept personnes sont membres d’un groupe qui gère les affaires religieuses et administratives de la communauté baha’i en Iran. Six des responsables de ce groupe – Fariba (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.