Écrire Ashraf Kalhori (f), environ 40 ans ...

... Iran (f) (identité complète connue d’Amnesty International) ; Khayrieh (f) (identité complète également connue) ; Afsaneh R (f) ; une femme surnommée « H » (identité inconnue) ; M.Kh (f) ainsi qu’un homme et une femme dont Amnesty International ignore l’identité. Une personne exécutée : Abdollah Farivar Moghaddam (h), environ 50 ans MDE 13/015/2009 - AU 50/09 Abdollah Farivar Moghaddam a été exécuté par pendaison le 19 février à la prison de Sari, dans le nord de l’Iran. Il avait été condamné, de même que les autres personnes désignées ci-dessus, à être lapidé jusqu’à ce que mort s’ensuive pour le « crime » d’« adultère en étant marié », mais sa famille a été informée le 18 février qu’il serait finalement pendu le lendemain. Aux termes du droit iranien, l’« adultère en étant marié » est obligatoirement puni de mort par lapidation. Les militants qui luttent contre la lapidation ont exprimé leur crainte que d’autres personnes condamnées à cette peine – dont celles désignées ci-dessus - ne soient également exécutées prochainement. Ashraf Kalhori (voir l’AU 203/06, MDE 13/083/2006, 27 juillet 2006, et sa mise à jour) devait être lapidée pour avoir commis un adultère avec son voisin en juillet 2006, mais son exécution a été suspendue. Elle a en outre été condamnée à quinze ans d’emprisonnement pour le rôle qu’elle aurait joué dans le meurtre de son époux. Selon elle, ce dernier a été tué accidentellement, mais des policiers l’ont accusée d’avoir encouragé l’attaque dont il a été victime. Elle est revenue sur les « aveux » qu’elle (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !