Écrire Fidelis Chiramba (h), 72 ans ...

... Gandhi Mudzingwa (h) ; Kisimusi Dhlamini (h), militants du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) AFR 46/015/2009 - Action complémentaire sur l’AU 39/09 (AFR 46/012/2009, 12 février 2009) Les militants politiques Fidelis Chiramba et Gandhi Mudzingwa sont actuellement hospitalisés, mais ils risquent d’être renvoyés à la prison de haute sécurité de Chikurubi, à Harare. Un troisième militant, Kisimusi Dhlamini, n’a pas bénéficié des soins médicaux dont il a besoin et qui ne peuvent lui être prodigués qu’à l’extérieur de la prison. Fidelis Chiramba, âgé de soixante-douze ans, dirige une section du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) dans le district de Zvimba-Sud (province du Mashonaland-Ouest). Il présente des blessures qui seraient dues à des actes de tortures et souffre également d’insuffisance cardiaque. Les autorités pénitentiaires ont attendu le 6 février pour se conformer à la décision rendue le 30 janvier par un tribunal de Harare, qui leur ordonnait de permettre à ce militant d’être examiné dans un hôpital privé. Les médecins de l’établissement de soins Avenues Clinic (Harare) qui ont examiné Fidelis Chiramba ont préconisé son hospitalisation car son état de santé était grave, mais les autorités ont refusé et l’ont ramené à la prison. À la suite d’une deuxième décision de justice datant du 11 février et ordonnant que les trois militants soient examinés par des médecins, Fidelis Chiramba a été conduit à Avenues Clinic le 12 février. Il y est toujours hospitalisé, sous la surveillance du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.