Écrire Esmail Salmanpour (h) ; Majid Tavakkoli (h), ...

... Hossein Torkashvand (h), Koroush Daneshyar (h), membres de l’Association des étudiants islamiques de l’Université Amir Kabir MDE 13/020/2009 - AU 70/09 Les quatre étudiants nommés ci-dessus sont détenus sans inculpation ni procès depuis leur arrestation, le 5 février 2009. Ils sont probablement incarcérés à la section 209 de la prison d’Evin, à Téhéran, qui est sous le contrôle du ministère du Renseignement. Amnesty International craint qu’ils ne soient torturés ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements et les considère comme des prisonniers d’opinion. Ces étudiants, tous membres de l’Association des étudiants islamiques de l’Université Amir Kabir, une organisation étudiante, avaient participé à une cérémonie d’hommage à Mehdi Bazargan, Premier ministre nommé juste après la révolution de février 1979. Ce rassemblement pacifique a lieu tous les ans depuis plus d’une dizaine d’années. Les organisateurs et les participants en avaient fait la publicité et informé les autorités compétentes, qui n’avaient émis aucune objection. Cependant, lorsque cet événement a débuté, une vingtaine de participants ont été arrêtés. Seize d’entre eux ont été remis en liberté par la suite, mais ces quatre étudiants sont toujours maintenus en détention et auraient entamé une grève de la faim afin de protester contre leur arrestation arbitraire et leurs conditions de détention. Majid Tavakkoli, ancien rédacteur en chef du journal étudiant Khat-e Sefer, a déjà été détenu de mai 2007 à août 2008. Amnesty International craint que ces quatre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.