Écrire Binyam Mohamed (h), 30 ans ; Lakhdar Boumediene (h), 41 ans. Environ 50 autres détenus de Guantánamo

AMR 51/036/2009 - Action complémentaire sur l’AU 31/09 (AMR 51/018/2009, 9 février 2009) Binyam Mohamed a été libéré le 26 février et il a été autorisé à retourner au Royaume-Uni. Cependant, un certain nombre de détenus, dont Lakhdar Boumediene, continuent d’observer une grève de la faim pour protester contre leur détention pour une durée indéterminée et les conditions dans lesquelles ils sont maintenus sur la base navale américaine de Guantánamo Bay (Cuba). La plupart sont alimentés de force. Dans une déclaration publiée par le biais de ses avocats le jour de sa libération, Binyam Mohamed a remercié toutes les personnes qui avaient œuvré en sa faveur. « Je sais que sans l’aide de tous ces gens je n’aurais pas pu rentrer en Grande-Bretagne. En fait, je ne serais peut-être même plus vivant. » Binyam Mohamed a en outre demandé que des campagnes continuent d’être menées en faveur des hommes toujours détenus à Guantánamo. « Je me sentais encore plus désespéré lorsque je pensais que tout le monde m’avait abandonné. J’ai le devoir de veiller à ce que personne d’autre ne soit oublié ». L’équipe d’évaluation constituée sur ordre du président Obama a visité ce centre de détention en février et conclu que les prisonniers y étaient traités avec humanité. Pourtant, Amnesty International reçoit encore des informations selon lesquelles des détenus sont maltraités, notamment battus et soumis à des méthodes cruelles d’alimentation forcée. Lakhdar Boumediene, incarcéré à Guantánamo depuis plus de sept ans, poursuit sa grève de la faim, qu’il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition