Écrire Sanaz Allahyari (f), Nasim Roshanai (f), Maryam Sheikh (f) ...

...Amir Hossein Mohammadi Far (h). Nouvelle personne menacée :Mohammad Pour Abdollah (h) : tous étudiants MDE 13/028/2009 - Action complémentaire sur l’AU 60/09 (MDE 13/016/2009, 4 mars 2009) Sanaz Allahyari et Amir Hossein Mohammadi Far ont été libérés le 19 mars 2009. Amnesty International ignore si leur remise en liberté a été assortie de conditions. Dans une déclaration publiée sur son site Internet, le groupe Étudiants pour la liberté et l’égalité a indiqué qu’ils avaient été maltraités pendant leurs dix-huit jours de détention. Cette organisation de défense des droits des étudiants a signalé qu’au moment de leur libération, ces deux étudiants présentaient des ecchymoses et éprouvaient des difficultés à respirer, probablement en raison de coups qu’ils avaient reçus en détention. Maryam Sheikh et Nasim Roshanai demeurent détenues à la prison d’Evin, où elles risquent toujours d’être torturées ou soumises à d’autres mauvais traitements. Ces quatre étudiants ont été arrêtés le 1er mars, probablement à la suite d’une manifestation organisée le 23 février à l’Université Amir Kabir afin de protester contre le projet des autorités d’inhumer sur des campus universitaires les dépouilles de soldats tués pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988). On en sait désormais davantage sur l’arrestation d’un cinquième étudiant, qui serait lié à Étudiants pour la liberté et l’égalité. Mohammad Pour Abdollah, étudiant à l’université de Téhéran, a été appréhendé à son domicile le 12 février 2009. Selon certaines sources, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse