Écrire Mohamed Kohail (h), ressortissant canadien, 23 ans ...

... Mehanna Sad (h), ressortissant jordanien, 22 ans ; Sultan Kohail (h), ressortissant canadien, 17 ans MDE 23/008/2009 - Action complémentaire sur l’AU 116/07 (MDE 23/019/2007, 17 mai 2007) et ses mises à jour (MDE 23/030/2007, 2 août 2007 ; MDE 23/016/2008, 31 mars 2008 ; MDE 23/012/2008, 8 avril 2008 ; MDE 23/037/2008, 14 août 2008 ; MDE 23/049/2008, 27 novembre 2008) – Peine de mort / Craintes d’exécutions imminentes Le 4 avril 2009, le tribunal général de Djedda a confirmé les condamnations à mort prononcées à l’encontre du Canadien Mohamed Kohail et du Jordanien Mehanna Sad. Leurs dossiers ont de nouveau été renvoyés devant le Conseil judiciaire suprême. Si ce dernier approuve leurs condamnations, ces deux hommes pourraient être exécutés à tout moment. Sultan Kohail, lui, attend toujours son second procès devant un tribunal général et court donc encore le risque d’être condamné à mort, malgré ses dix-sept ans, s’il est déclaré coupable. L’Arabie saoudite est partie à la Convention relative aux droits de l’enfant, qui interdit l’exécution de délinquants âgés de moins de dix-huit ans au moment des faits qui leur sont reprochés. Cependant, les autorités de ce pays ont déjà exécuté par le passé des mineurs délinquants qui avaient moins de dix-huit ans au moment de l’infraction pour laquelle ils avaient été condamnés. En novembre 2008, la Cour de cassation a confirmé les condamnations à mort prononcées à l’encontre de Mohamed Kohail et de Mehanna Sad et les a soumises au Conseil judiciaire suprême pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.